Projet de transformation avec le Management de Transition | Nim Europe

Pour quel projet de transformation recourir au Management de Transition ?

Des moments clés rythment la vie d’une entreprise. La transformation ou la réorganisation de son organisation et de son activité en est une. Les technologies changent, les clients réagissent différemment, les coûts de production deviennent prohibitifs et mettent l ‘activité en péril. Les méthodes ont vieilli. Les normes du marché ne sont pas respectées et risquent d’affecter la vente des produits. Le Comité de direction lance un projet dont l’objectif sera, à terme, de faire évoluer la production, l’organisation, les systèmes d’information, la prise en charge de certaines activités ou la fusion de deux entités. Dans le domaine des services il peut s’agir de digitaliser des opérations faites par échanges de documents, de créer une structure qui prendra en charge l’intégralité d’une activité (comptabilité) parfois à l’étranger, de se mettre en compatibilité avec la législation. Enfin pour des groupes internationaux, on souhaite mettre en place une organisation matricielle ou par pays. Certaines productions peuvent être re-réparties différemment dans le monde ou en Europe. Une activité (les achats) peut être repensée pour faire des économies d’échelle. D’où l’idée de faire appel à un manager de transition.

Quels sont les atouts du Manager de Transition dans un projet de transformation

Un projet de transformation est souvent complexe à gérer dans une entreprise. Dans cette situation les cadres et les équipes qui la composent ne voient pas l’intérêt de changer qui les inquiètent. Ils ne connaissent pas les outils. Ils ont déjà vu plusieurs projets mis sur les rails sans succès opérationnel ensuite. Dans beaucoup de cas un grand cabinet d’organisation a fait un audit proposé des solutions, mais personne ensuite n’a eu le temps ou la capacité opérationnelle de le mettre en œuvre concrètement. Le manager de transition à qui va être confiée la mission de transformation a été choisi dans cet objectif. Il connaît ce type de transformation qu’il a déjà menée. Il a un calendrier précis. Il connaît, pour les avoir vécus, les difficultés et les blocages notamment humains, qui peuvent contrer le projet. Surtout il est libre, n’a pas d’enjeux personnels autre que celui de réussir cette mission. Il a donc plus de poids car son avenir ne dépend d’aucun jeu politique interne. Les salariés peuvent être rassurés par ce dirigeant sans ambition autre que sa mission. Dans le management de transition, la mission est claire dès le début, les moyens et le calendrier sont en général vite précisés et le projet de transformation peut commencer.

Comment se déroulera la mission de Management de Transition en transformation ?

Il s’agit souvent d’un projet partagé par plusieurs services, dans plusieurs pays avec des besoins qui ont des implications financières, organisationnelles, humaines importantes. Le manager de transition devra déjà faire un état des lieux opérationnel sur la possibilité de réaliser le projet dans les délais et les coûts estimés au préalable. Il va ensuite assurer la gestion du projet dans un document/projet qui va préciser le rôle de chacun, sa mission, ce qu’il attend comme résultat opérationnel, dans quels délais, et avec quels moyens, voir dans quel cadre juridique. Il fera en permanence des points d’étapes pour valider que personne ne rencontre de difficulté spécifique, que les outils choisis sont maîtrisés. Mais aussi que les partenaires, collègues, fournisseurs concernés sont bien impliqués et actifs dans la mise en œuvre. Il fera les correctifs nécessaires en cours de projet et à la fin de sa mission, qui pourra être prolongée si nécessaire, il fera une synthèse de sa mission et bien sûr de la réussite de ce projet