Comment gérer une situation de crise dans l’entreprise ? | Nim Europe

La gestion de crise au sein d’une entreprise

Rares sont les entreprises voguant sur un long fleuve tranquille. La vie entrepreneuriale est, en effet, émaillée de périodes de crise plus ou moins importantes auxquelles il faut apporter une réponse rapide, sous peine de mettre la vie de l’entreprise en péril. La gestion des revendications d’une équipe face à un climat social tendu, la gestion des ressources humaines, la gestion de la communication en temps de crise, l’organisation ou la réorganisation interne, la gestion de l’optimisation de trésorerie, l’organisation de redressement de filiale, l’identification de nouveaux leviers de croissance, les défis technologiques, les activités concurrentielles, les enjeux sanitaires, etc., sont les principaux cas de gestion de crise qui peuvent se présenter.

Gérer une cellule de crise

AFace à une crise, la mise en place d’une cellule de gestion est la première étape. Pour être opérationnelle, cette équipe doit être constituée du manager bien sûr, mais également des représentants de l’ensemble du personnel ainsi que chaque collaborateur qui a un lien direct externe que ce soit avec les clients, les fournisseurs, les banques ou l’administration. Cette cellule doit mettre en place un plan de gestion de crise de manière à mener une action efficace, dont l’impact doit être évalué quotidiennement. Ce plan doit impérativement s’articuler autour des quelques objectifs prioritaires à résoudre.

Communiquer en situation de crise

Une bonne gestion de crise passe par la communication. La communication de crise doit s’adresser au personnel de l’entreprise et à l’ensemble du réseau, en les impliquant dans le processus des décisions. L’adhésion du personnel est en effet un élément essentiel du dispositif de gestion de crise. Un défaut de communication risque à l’inverse, d’ajouter une nouvelle crise à la crise déjà présente.

Analyser les risques

Analyser ou plutôt réactualiser les risques de l’entreprise est une étape essentielle. Cela doit se faire à la lumière de la nouvelle organisation de crise, impliquant à la fois le manager et l’ensemble du personnel, autrement dit la cellule de gestion de crise dans son ensemble.

Être sur le pont en permanence

A l’instar du capitaine d’un navire qui tangue dans la houle, le manager de l’entreprise doit être sur le pont en temps de crise. Il doit suivre l’évolution de la situation en temps réel, étape après étape, donner son accord pour la mise en place d’outils de gestion de crise à caractère exceptionnel et anticiper l’impact de chaque prise de décision sur les exercices comptables à venir. Le manager doit se rendre visible, disponible et à l’écoute. Il doit montrer son expérience dans la mesure où son degré de confiance rejaillit sur le moral des troupes.

Faire appel à un manager de transition

Tout manager aussi bon soit-il n’a pas forcément été précédemment confronté au type de risques ou au type de situations que son entreprise traverse. La gestion de crise se doit d’apporter des réponses instantanées et immédiatement adaptatives en fonction de l’évolution de la situation. Le meilleur moyen d’y parvenir est de faire appel à un manager de transition capable dans un laps de temps très court, de conseiller les bonnes décisions à prendre. Utiliser son expérience et ses compétences permet de gérer la crise sans attendre. N’hésitez plus et faites appel au management de transition avec Nim Europe pour faire face à une crise au sein de votre entreprise ou d’un de vos départements.

Découvrez les différentes fonctions de Manager de Transition :

Vous serez également intéressé par :