Connaître le Management de Transition

Le management de transition consiste à détacher très rapidement pendant une période de quelques mois, un dirigeant ou manager de haut niveau dans une société, pour y prendre en charge une mission opérationnelle.

 

Cette mission de transition peut être de plusieurs types.

Le plus souvent le manager en mission sera en charge de la mise en œuvre opérationnelle d’un nouveau projet ou un projet de transformation. Il s’agit de mettre en place une nouvelle organisation, de construire une usine, de faire fonctionner un nouvel outil informatique, de modifier ou améliorer la gestion d’un business plan alors que l’entreprise ne dispose pas de l’expert de ce savoir-faire ou de la ressource en interne.

Le manager de transition peut aussi prendre un poste opérationnel pour faire face à une situation de crise transitoire : redresser une activité en difficulté, réorganiser une structure, régler des problèmes techniques. Il s’agit alors de gestion de crise.

Le manager de transition peut également se substituer à un dirigeant absent malade, parti très vite en attente de son remplacement ou en congé maternité par exemple.
On parle alors de gap management.

 

Ces missions concernent tous les secteurs d’activité, majoritairement des entreprises industrielles, de service, distribution. Elle peuvent également être déployées dans des société de service public ou parapublique …

Les missions confiées à NIM Europe se déroulent en France métropolitaine, mais également dans les DOM-TOM ou à l’international.

Le manager de transition intervient parfois après les recommandations d’un cabinet de conseil qui aura défini une feuille de route sans disposer des ressources de mise en œuvre.

Les métiers concernés sont le plus souvent ceux de Directeur Général, de Directeur des Ressources Humaines, de Directeur Financier et de direction industriel (usine, production, projet).
Les experts de la supply chain, de la communication, de l’informatique et du digital ou du marketing sont aussi précieux en interim management.

 

On compte une quinzaine de sociétés de management de transition en France. Les plus reconnues sont Membres de la Fédération Nationale du Management de Transition. L’association est garante des règles déontologiques et de fonctionnement de cette activité. Les pratiques des membres sont auditées chaque année par Bureau Veritas qui confirme ou non leur labellisation et leur maintien dans le giron de la FNMT.

 

Quel est l’intérêt pour une entreprise de recourir au management de transition ?

L’intérêt pour une entreprise est qu’elle pourra très rapidement, et sans augmenter ses effectifs permanents, disposer d’un dirigeant opérationnel, qui a les compétences clé, qui connaît bien sa problématique, qui a été confronté à une situation similaire. Il dispose des compétences acquises au cours de son expérience pour manager et motiver les équipes, sans que la suite de sa carrière dans l’entreprise devienne un enjeu politique.

L’entreprise disposera de ce manager en quelques jours car les délais de réactivité du management de transition ne sont pas ceux des cabinets de recrutement. Les sociétés spécialisées ont des viviers et des réseaux de managers de transition qualifiés dont elles valident les qualités, l’expérience, la disponibilité, la mobilité et le salaire. En général ces professionnels disposent de bases de plusieurs centaines, voire milliers de profils.

Avec NIM Europe (qui ne recourt pas au portage salarial), l’intervention de l’interim manager de transition est effectuée sous le statut travail temporaire. Son rôle pour l’organisation est clair et délimité dans le temps. Son périmètre d’action et la mission confiée sont également très précis.

Le manager en mission peut travailler sous l’autorité d’un membre du comité de direction, voire de l’actionnaire. Il peut encadrer des équipes. Son statut le lui permet en toute légalité et quelles que soient les situations.

 

Qui sont les managers de transition ?

Ce sont des cadres ou dirigeants opérationnels, ayant mis en œuvre eux-mêmes des solutions sans se contenter de les faire faire. Ils ont de bonnes références à leur actif et un solide track record.

La majorité des managers de transition sont des managers expérimentés qui apprécient cette activité car elle leur apporte plus de satisfaction que d’entrer dans une fonction pérenne, hiérarchisée. Tous apprécient d’avoir une feuille de route claire en début de mission, ce qui leur permet d’exercer pleinement leur talent.

De plus en plus de dirigeants jeunes trouvent ainsi une occasion de changer de secteur, pour une mission qui les passionne, tout en utilisant leurs compétences professionnelles dans certains domaines. Souvent pour des raisons personnelles, ils ne souhaitent pas s’engager durablement. Le temps de la mission est le leur.

 

Quelles sont les qualités du manager de transition ?

Il est opérationnel, efficace, souple, ouvert, rapide, curieux, excellent manager la plupart du temps. Il résiste au stress. Il a aussi le charisme qui lui permet de s’imposer dans l’entreprise parfois en difficulté, et avec des salariés qui doutent. Il sait fonctionner en mode projet. Sa liberté par rapport à l’entreprise lui permet d’oser des solutions que d’autres dans l’entreprise auraient hésité à proposer.

C’est donc une solution win/win pour l‘entreprise et le manager.

 

Comment se passe une mission de management de transition ?

La société faisant face à une problématique contacte un des professionnels de ce secteur.

Le consultant va définir avec précision et avec l’entreprise, la nature de son besoin, les enjeux, les résultats attendus, l’environnement du poste, les difficultés possibles et surtout les éléments clés qui devront obligatoirement être connus du manager : systèmes d’information, technologie, environnement légal, langues, cultures, pays concernés….
Le consultant reformulera ce besoin dans un brief qui servira de base à la recherche du bon manager de transition après avoir pris en compte l’environnement contractuel qui sera celui de la société de transition. Le client donne son accord au lancement de la recherche.

Dans les délais convenus, le consultant proposera un ou plusieurs profils possibles au client, dont il aura validé les références et à qui il aura fait passer des tests.

Chez NIM Europe, lorsque l’entreprise a choisi celui ou celle qu’elle considère comme répondant le mieux aux critères qu’elle a défini, un contrat de mise à disposition est signé par les deux parties. Le manager est ensuite recruté et suivi par NIM Europe pour la même durée et avec les mêmes missions que celles définies précisément dans le contrat avec l’entreprise.
Le consultant accompagne le manager tout au long de la mission pour être s’assurer que les attentes de la société sont bien satisfaites mais aussi pour l’aider, si nécessaire, dans son intégration dans l’entreprise, le pays, la culture. En aucun cas le consultant ne se substitue au manager dans la façon dont il mène la mission, dont il ne prétend pas être un expert.

A l’issue de la mission, le manager en mission et l’entreprise utilisatrice font une synthèse de sa réussite ou des points non résolus. Le manager laisse une feuille de route à son successeur.

Dans plus de 30% des cas, les managers détachés par NIM Europe chez ses clients ont été recrutés pour des postes clés. Même si ce n’est pas l’objectif initial, il s’agit pour nous d’un gage de satisfaction.

 

Voici quelques exemples de missions de management de transition qui ont été effectuées récemment par nos managers :

Directeur général de transition dans une entreprise de presse
Directeur des opérations en transition dans la plasturgie
Directeur Supply Chain en transition dans une usine agroalimentaire