DSI de Transition NIM Europe

Directeur des systèmes d’information de transition

L’évolution des systèmes d’information fait partie des projets sur lesquels le management de transition se justifie parfaitement. La production, les données financières, la relation client, le suivi des ressources humaines, la logistique, les achats… sont autant d’activités dont les outils ont été profondément remaniés ces dernières années. Dans toutes ces situations le recours à un manager de transition se justifie parfaitement. Un changement de système d’information, nécessite en amont la recherche de prestataires spécialisés. Les équipes des entreprises n’ont pas toujours les connaissances pour définir de façon précise et exhaustive, le besoin. Un Directeur des Systèmes d’information de transition peut accompagner le titulaire de la fonction dans cette approche opérationnelle qui nécessite des compétences spécifiques d’une durée limitée.

Le rôle du directeur des systèmes d’information de transition

Il varie suivant les situations. Un changement de système d’information, nécessite en amont la recherche de prestataires spécialisés. Les équipes des entreprises n’ont pas toujours les connaissances pour définir de façon précise et exhaustive, le besoin. Un Directeur des Systèmes d’information de transition peut accompagner le titulaire de la fonction dans cette approche opérationnelle qu’il a déjà utilisée dans d’autres environnement avec succès, et pour une durée limitée A l’issue du choix de la solution et de la mise en œuvre par le prestataire choisi, la généralisation de l’outil nécessite un accompagnement sur site, au quotidien d’un professionnel qui connaisse à la fois l’outil et le métier concernés. La crédibilité de ce manager de transition va permettre aux collaborateurs de mieux accepter la solution et surtout de l’adopter en confiance. Il est par ailleurs fréquent de constater un échec dans la mise en œuvre de la solution. Les systèmes sont parfois lourds et la complexité de mise en œuvre n’a pas toujours été anticipée. L’entreprise peut décider l’abandon du projet et le retour à une solution antérieure. C’est aussi un moment clé où un manager de transition va apporter un regard neuf, apaiser les conflits générés par la situation et surtout faire repartir l’activité. Dans la gestion de la relation client, les méthodes digitales et les outils marketing imposent de nouvelles compétences, une réactivité et une créativité incontournables, des cultures de travail différentes. Beaucoup d’entreprises n’ont pas encore introduit ces compétences dans leurs équipes et ne le font que lorsqu’elles ont bien compris le besoin et sa mise en œuvre opérationnelle. C’est le moment où une mission de transition fait sens. Enfin les dernières semaines ont vu tout l’intérêt du télétravail, les sociétés dont une partie de l’activité repose sur des métiers tertiaires vont faire le choix de ce nouveau mode de fonctionnement. Cela nécessite la mise en œuvre d’outils de travail à distance. Ils doivent respecter des normes de sécurité et de confidentialité maximales et être conviviaux pour les utilisateurs à domicile. Les entreprises peuvent ne pas pouvoir le gérer avec leur équipes en place et recourir à un manager de transition pour l’organiser.

Les principaux atouts du DSI de transition

Il a une expérience unique et variée des situations rencontrées par l’entreprise, il peut donc être réactif, rapide, opérationnel et efficace. Il a déjà connu les difficultés rencontrées par le client, il peut donc apaisé les crises et sécuriser les équipes. Dans le digital, il a déjà mis en place des systèmes novateurs, originaux, conviviaux et connaît la complexité des nouveaux métiers et de ceux qui les maîtrisent. Il est dans une position qui lui donne du recul, ne le soumet à aucune pression interne et facilite le succès de sa mission.