Comment mettre en place de nouveau process ? NIM Europe

La gestion efficace d’une entreprise doit évoluer en fonction des résultats d’analyse des indicateurs de performance des processus existants. Si ces derniers se révèlent insatisfaisants, il est alors indispensable d’identifier le problème et de mettre en place une nouvelle procédure dans un souci de démarche d’amélioration continue. Utiliser les outils adaptés, réorganiser le travail d’équipe, analyser les méthodes internes mises en place, revoir l’organisation générale, recenser les besoins, définir le ou les objectifs essentiels, définir des actions, imposer des étapes, mettre en œuvre une stratégie digitale, etc., sont des éléments permettant d’assurer un meilleur management basé sur un nouveau projet. Qui dit nouveau projet, dit nouvelle organisation, nouvelles méthodes, nouveaux processus.

Quels outils et méthodes utiliser pour améliorer le processus ?

Après avoir constaté l’existence d’un problème dans le processus existant, il convient de le pointer pour y trouver une solution. Cette solution débute par la constitution d’une équipe de managers et de collaborateurs dont la mission est de mettre en œuvre le changement. Ceux-ci doivent alors définir des objectifs en se basant sur les besoins internes. Cette démarche vise à formaliser des étapes tout au long des nouveaux processus. La procédure ainsi définie va servir de point d’horizon à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.

Assurer la démarche de communication

L’un des points les plus importants, permettant d’optimiser un processus, se situe au niveau de la communication. Il est en effet essentiel de prendre le temps d’expliquer à tous les collaborateurs le pourquoi et le comment de la démarche. Il est primordial qu’une atmosphère de bonne entente règne au sein de l’entreprise afin que les activités ne soient pas interrompues suite aux nouveaux processus mis en place. Il est enfin, tout aussi impératif de tenir l’ensemble du personnel au courant de l’évolution de chacune des étapes et de la raison d’être de la démarche réalisée. Partager les performances obtenues est un grand plus pour obtenir l’adhésion du plus grand nombre à la procédure d’amélioration continue choisie. Plus massif est le soutien, plus importante sera l’amélioration des résultats. Il est à ce stade appréciable de matérialiser les bonnes performances obtenues par un geste salarial, tout en ayant à l’esprit la nécessité d’une bonne gestion des risques.

Vous souhaitez mettre en place de nouveaux process ?

Votre système d’information est obsolète et vous souhaitez mettre en place un nouvel outil ? Ce système va pouvoir mieux prendre en charge l’intégralité de votre activité. Il va vous donner une meilleure visibilité de l’ensemble de vos process pour en améliorer la fiabilité et la rentabilité. Hélas, personne ne connaît cet outil dans votre structure. Vous avez choisi un prestataire, mais mal évalué l’impact de sa solution sur l’ensemble de votre activité. Ou alors, vous avez effectué un test sur une zone géographique ou une activité, et le résultat ne vous satisfait pas. Vous voulez revenir à la solution antérieure car vous n’avez pas de plan B. Dans tous ces cas, le recours au management de transition est la meilleure des solutions. En effet, le manager de transition auquel vous aurez fait appel n’aura pas d’antériorité dans l’entreprise et donc de scepticisme ou de blocage sur la solution et son utilité. Il est expert et saura soit développer, soit revenir à la situation initiale en ayant le recul et aucun historique bloquant. C’est un manager qui convaincra les équipes. A la fin de sa mission, il aura formé les équipes concernées.


Vous serez également intéressé par :
Découvrez les différentes fonctions de Manager de Transition :