Une belle histoire de transition

La SARC en Bretagne développée, restructurée et bientôt détenue par ses collaborateurs grâce au Manager de Transition NIM Europe.

En 2018, nous avons proposé Jean Louis Vanhee comme DG de transition à la Société Armoricaine de Canalisation une société familiale, qui était en perte de vitesse, pour la développer. En quelques mois, il a redonné de la rentabilité à l’entreprise ( 42 millions d’euros , 215 salariés). Il a profondément transformé l’activité pour la rendre éco-responsable grâce à la participation des salariés qui proposent des « eco-idées ».Le 15 mars 2020, une procédure de transmission s’ouvre pour que les 8 cadres mais aussi l’ensemble des salariés qui le souhaitent puissent entrer au capital de l’entreprise.

Cette belle aventure a fait la Une de la presse locale. Jean Louis rejoint ainsi les  24% de nos Managers de Transition dont la réussite leur permet de continuer leur carrière dans l’entreprise à l’issue de leur mission.

 

Extrait de l’article paru dans Bretagne-ecomomique.com :

La Société Armoricaine de canalisations (Sarc) se lance dans une vaste transformation environnementale

Véronique Maignant, le 17.01.2020

Convaincu que la pérennité de la Société armoricaine de canalisations (Sarc) passe par un développement responsable et une transformation environnementale, Jean-Louis Vanhee, nouveau directeur général, a créé depuis 5 mois une émulation et un débat en interne sur les comportements éco-responsables. Une douzaine « d’Eco-idées », portées par des salariés, ont d’ores et déjà été validées.

De g à droite : Jean-Louis Vanhee, Directeur général, Christelle Fleuroux en charge de la communication etet Richard Pinel, Gestionnaire de parc et Assurances

Propriété depuis trois générations de la famille Chupin, la Sarc (Le Rheu-35) est spécialisée dans la pose de canalisations pour les réseaux d’assainissement des eaux usées et des eaux pluviales et plus récemment pour les réseaux secs dédiés à à l’électrique et la fibre optique. Avec un chiffre d’affaires de 42 millions d’euros, elle emploie 215 personnes sur tout le Grand Ouest. La holding familiale a également créé en 2010, Rennes TP (CA : 2,6 M€), une filiale qui contrairement à la Sarc s’adresse aux particuliers et sur un périmètre beaucoup plus restreint. En octobre 2018, les actionnaires ont font appel à un manager de transition, Jean-Louis Vanhee, pour redresser l’entreprise.  Ayant fait ses preuves, il a été confirmé dans son poste de directeur général : « Je veux partager la conviction que la pérennité de notre Groupe passe par le développement durable : notre métier de l’eau est un enjeu majeur pour la planète », souligne-t-il. Autres convictions portées par ce meneur d’équipe : « aujourd’hui, les acteurs sont équipotentiels techniques, c’est le comportement qui fera le choix du client. L’équilibre économique de nos activités implique des économies d’énergie, le traitement des déchets, des économies d’eau, …Sans compter que nous manquons cruellement de bras ».

(…)